Facebook Flickr LinkedIn Twitter Youtube Instagram Tokster

La délégation WorldSkills France et 15 des jeunes titulaires de l’Equipe de France des Métiers 2019, ont présenté le mercredi 15 mai 2019 le manifeste « Génération 2023 », dans le cadre de la candidature pour l’organisation de la WorldSkills Compétition à Lyon en 2023.

Près de 180 convives étaient présents pour ce lancement de mobilisation nationale. Parmi eux, Muriel Pénicaud, Ministre du Travail, Catherine Fabre, Députée de Gironde et instigatrice de cet événement, de Bernard Stalter, Président de la CMA France et de Philippe Damaryan, Président de l’UIMM et d’ArcelorMittal France. Cet évènement animé par Sophie de Tarlé, Rédactrice en chef du Figaro Etudiant a permis à nos jeunes talents d’exprimer leur soutien et leur engagement pour accueillir la compétition WorldSkills à Lyon en 2023.

A travers les témoignages et la lecture du manifeste de nos trois ambassadeurs, Johan Seguin (titulaire de l’équipe de France 2019 en coiffure JuniorSkills), Jessica Debong (titulaire de l’équipe de France 2019 en Soins esthétiques) et Charles-Henri Moëc (ancien compétiteur en Service ne salle et team leader de l’équipe de France 2019) ont donnés vie à cette génération 2023 engagés et résolument tournés vers l’avenir. Ainsi Johan Seguin a pu rappeler l’objectif de leur présence et qu’ils étaient tous « rassemblés ce soir dans un seul but : faire gagner la France pour l’organisation de la compétition WorldSkills en 2023. » Et que pour cela la mobilisation devait être complète pour nous « Aider à faire gagner la France ! (Pour nous aider) à faire gagner la génération 2023 ! »

Jessica Debong a fait part de sa propre expérience pour montrer l’impact professionnel et personnel de participer à une telle compétition : « Participer à la compétition WorldSkills c’est faire preuve de précision, de ténacité, de détermination, d’endurance. Il n’y a pas d’équivalent ! WorldSkills a déjà changé ma vie. Et aujourd’hui je pense déjà plus loin que la compétition : J’aimerais transmettre un jour, tout ce que j’ai appris à la prochaine génération pour que l’esprit WorldSkills bénéficie au plus grand nombre. »

Enfin Charles-Henri Moëc a exhorté toutes les personnes présentes à prendre part à ce beau projet et à donner sa voix, à s’engager pour soutenir la candidature de Lyon : « Votre mobilisation et votre engagement peuvent faire la différence. Devenez la génération 2023, laissez-vous gagner par la ferveur, croyez-y et engagez-vous ! Devenez bénévoles, ambassadeur ou porte-parole ! Participez à la préparation et à la formation des candidats, mettez votre savoir-faire ou celui de votre réseau au service des jeunes ! Organisez des événements dans les centres de formation, les collèges et lycées, ou dans vos entreprises ! Invitez-nous à intervenir auprès des jeunes. »


Catherine Fabre, Députée de Gironde, instigatrice de cette rencontre a elle aussi mis en avant la détermination et l’engagement des jeunes titulaires de l’Equipe de France et la volonté de la France de soutenir la WorldSkills Competition :

« Cette candidature WorldSkills 2023, pour que la France organise les Finales Internationales sur le territoire français, c’est en droite ligne avec tout ce que l’on porte depuis 2 ans, à l’Assemblée Nationale et avec le gouvernement, autour de la valorisation du travail, des savoir-faire ; de la découverte des métiers pour les jeunes ; du fait qu’ils s’orientent en fonction de leurs goûts, de leur passions. C’est vraiment en lien très étroit avec l’ensemble des valeurs que l’on souhaite mettre en avant pour notre jeunesse. […] Il était important de rassembler tous les acteurs pour créer une mobilisation interne, qui soit massive. C’est très facile avec le mouvement WorldSkills, par ce qu’à partir du moment où les gens connaissent, ils adhèrent. C’est tellement merveilleux, c’est tellement beau et tellement fédérateur pour notre jeunesse, que les gens adhèrent. Il suffit de leur faire connaître. C’était tout le défi aujourd’hui, d’arriver à attirer un maximum de députés, et beaucoup ont joué le jeu ; de leur demander à chacun d’impliquer leurs entreprises aussi dans ce projet, ce qui a été le cas ce soir. Donc le but c’était tout simplement de faire connaître la WorldSkills Competition, à des personnes intéressées par la formation professionnelle et par le travail, et évidemment ils ont adhéré. »


Richard Ferrand, Président de l’Assemblée Nationale assuré son soutien en mettant en avant la force et l’impact d’une telle compétition pour promouvoir les valeurs et le travail de tous nos jeunes :

« Cette candidature, vous la défendez, nous la défendons, avec passion, mais aussi détermination et organisation, dans la plus pure tradition de l’Olympisme. Car WorldSkills est bel et bien une olympiade des talents. C’est une compétition, certes, mais c’est surtout une célébration. Celle de l’effort, et du travail bien fait. Celle de l’ouverture d’esprit et du partage. Et dans ces valeurs, nous retrouvons celles de la filière professionnelle, celles des jeunes qui sont présents ou représentés ici ce soir. […] Plus largement, je veux vous dire mon attachement, qui est partagé j’en suis convaincu par l’ensemble des députés, aux filières professionnelles et à l’apprentissage, qui sont indispensable à la vitalité comme à l’inventivité de notre pays. La présence des députés, ici ce soir, témoigne de l’importance que nous accordons aux métiers d’art et d’excellence, qui créent par ailleurs une grande part de notre valeur ajoutée. […] En clair : vous êtes mobilisés, nous sommes mobilisés, par ce que nous voulons gagner ; par ce que nous voulons en France, à Lyon, accueillir ces olympiades, pour faire rayonner nos métiers. Car à travers cette compétition, cette célébration, ce que je soutiens et ce que les parlementaires soutiennent, ce sont vos valeurs, celles que vous portez, ce sont vos talents, et votre contribution au rayonnement de la France. Alors on y va, bons travaux et on va gagner ! »

Une chose est sûre, durant cette soirée, la « Génération 2023 » a su partager son enthousiasme et sa motivation pour promouvoir la candidature de Lyon, pour la WorldSkills Competition 2023.


WorldSkills Competition Equipe de France des Métiers 2019 Génération 2023