Facebook Flickr LinkedIn Twitter Youtube Instagram

2014 - 2003 : Le cofom devient worldskills france

Au début des années 2000, l'enjeu de visibilité pour la formation professionnelle et les métiers est croissant.

Le COFOM démontre aussi que la compétition constitue une opportunité de mieux appréhender les enjeux de modernisation des métiers en se confrontant au contexte international. Ainsi, en 2005, le métier de plâtrier n'est pas retenu pour la compétition européenne, faute d'un nombre suffisant de participants pour la compétition d'Helsinki.

La France se saisit de ce constat pour réfléchir aux techniques proposées et à leur modernisation. Avec l'APMP (Association de Promotion des Métiers du Plâtre), la France présente une nouvelle description du métier, basée sur la mise en œuvre de techniques nouvelles, à travers la démonstration de 3 jeunes durant la compétition d'Helsinki. Une présentation qui a été appréciée et a permis une nouvelle démonstration au niveau international au Japon en 2007 avec un objectif de retour en compétition avec 12 pays participants en 2009, afin de pérenniser cette nouvelle participation du métier. De la même manière, la France a aussi permis l'ouverture de la compétition au métier Maintenance des Matériels en 2013.

En 2006, le COFOM se réorganise et prend l'appellation internationale de WorldSkills France soulignant son intégration au mouvement mondial. Le Comité réaffirme ainsi sa volonté de participer activement à la valorisation des métiers et des jeunes professionnels au niveau régional, national et international, bénéficiant du soutien officiel du réseau WorldSkills.

2008 marque une année d'engagement pour WorldSkills France actant l'intégration des personnes en situation de handicap à la compétition par l'intermédiaire de l'association Abilympics ainsi que l'adhésion de la France à WorldSkills Europe et la première participation aux EuroSkills à Rotterdam.

En 2012, Marie-Thérèse Geffroy met un terme à son mandat et Michel Guisembert lui succède à la présidence de WorldSkills France et reprend aussi le rôle de Délégué Officiel de la France auprès de WorldSkills International.

  • slide
  • slide