Facebook Flickr LinkedIn Twitter Youtube Instagram Tokster

Candidature WorldSkills Lyon 2023

Le Président de la République Emmanuel MACRON a annoncé dès le 14 mars 2018 la candidature de la France à l’organisation de la WorldSkills Compétition en 2023 :

« Nous nous porterons candidat pour les WorldSkills 2023, la France sera candidate pour les organiser et nous serons la vitrine de cette excellence des métiers et de l’engagement que portent les jeunes au quotidien. »

Puis, la ville de Lyon a été sélectionnée par WorldSkills France à l’automne 2018 sur la base de différents critères, notamment techniques, logistiques, économiques, sociaux, culturels et environnementaux.

En prime, Lyon a déjà accueilli avec succès la WorldSkills Competition en 1995, ce qui constitue une base solide sur laquelle bâtir le nouveau projet pour 2023.

Fin novembre, le Président MACRON a réitéré son soutien au projet porté par WorldSkills France lors du dépôt formel de la candidature française auprès de WorldSkills International (WSI) par une lettre personnellement adressée au Président de WSI, Simon BARTLEY.

Les 4 et 5 février 2019, WSI a effectué une série de réunions techniques et de visites de sites visant à valider la candidature de Lyon à la WSC 2023. En plus de découvrir la ville et ses installations, ses représentants ont pu s’entretenir avec les acteurs politiques, économiques, académiques et culturels du Grand Lyon et même être témoins de l’héritage de la WSC Lyon 1995 !

Nous attendons désormais les prochaines étapes avec impatience :

  • La livraison du dossier formel de candidature début juin 2019
  • La présentation finale et le vote le 21 aout 2019

Revenez régulièrement consulter cette page pour suivre l’évolution de la candidature WorldSkills Competition Lyon 2023 et pour obtenir plus d’information sur la ville et notre projet, pensez à lire nos newsletters.


Candidature WorldSkills Lyon 2023 : Emmanuel Macron démontre son engagement aux membres de WorldSkills International.

A l’occasion de la présentation de la candidature française pour l’accueil de la compétition internationale WorldSkills à Lyon en 2023, le Président Emmanuel Macron a confirmé son soutien auprès du président de WorldSkills International, Simon Bartley et des délégués officiels des pays membres du mouvement WorldSkills le 7 mai au Palais de l’Elysée.

En défendant les valeurs de l’apprentissage, Le Président a mis en avant le talent et la force de nos jeunes talents professionnels auprès de la délégation officielle de WorldSkills International. Il a montré que les jeunes français étaient prêts pour la WorldSkills Compétition soutenue par le Président lui-même et par le peuple français. Pour lui, ce soutien passe par la volonté d’accueillir la WorldSkills Compétition 2023 à Lyon. Montrant ainsi l’engagement et la volonté de la France de se mobiliser à l’international pour promouvoir et participer à cette belle compétition.

WHERE THERE IS A SKILL, THERE IS UNITY,
EXCELLENCE AND GENEROSITY

En effet, Le président s’est donc directement adressé en anglais aux délégués officiels des pays membres de WorldSkills International, en reprenant les valeurs de WorldSkills.

 « Je voulais vous inviter ici, aujourd’hui, cher Simon Bartley [Président de WorldSkills International], et les délégués nationaux membres de WorldSkills International, pour affirmer mon soutien à la candidature de Lyon pour accueillir la WorldSkills Compétition 2023, et pour souligner le soutien le plus total qu’apporte l’Etat Français, le peuple et les entreprises françaises. […] Je supporte aussi cette candidature car je crois que les formations professionnelles, et en particulier l’apprentissage, ne sont pas assez mis en valeur par notre société. Et pourtant, apprendre une compétence que l’on peut exercer de ses propres mains, l’intelligence manuelle, c’est sans aucun doute l’une des meilleures réponses à la difficulté de mettre un pied dans le marché du travail, une réalité à laquelle nos jeunes se confrontent bien trop souvent. »

 « [...] Il est important de comprendre que cette compétition sera une part importante de notre stratégie et valorisera des valeurs que nous voulons promouvoir auprès des jeunes, ainsi que l’héritage, la contribution que nous voulons mettre en avant. Selon moi, [l’accueil de la compétition en 2023] est précisément dans la lignée de toute la mobilisation que nous pouvons constater pour Paris 2024, les Jeux Olympiques. C’est aussi dans la lignée de la mobilisation de toutes les compétences et domaines variés que nous avons pu voir s’unir pour participer à ce grand chantier de France qu’est la reconstruction et restauration de Notre Dame de Paris. Nous retrouvons d’ailleurs dans les professions mobilisées des compétences qui sont représentées aujourd’hui par ces jeunes gens, et qui sont aujourd’hui déterminantes. […] Cette compétition que je soutiens n’est pas une simple compétition, c’est un levier pour la transformation de notre pays, un message de fraternité à l’égard du monde entier. Cette ville a aussi une réelle tradition de l’excellence. […] Je suis persuadé, Monsieur Simon Barkley, que vous trouverez à Lyon, la ville qui a accueilli la WorldSkills Competition, en 1995, non seulement un accueil chaleureux, reflétant les siècles de traditions d’hospitalité, mais aussi l’engagement de l’intégralité d’une nation. »

WHERE THERE IS A SKILL, THERE IS A WAY

David KIMELFELD, Président de la Métropole de Lyon a quant à lui, parler de l’engagement de la ville et sa volonté de : « porter la candidature française de WorldSkills 2023. Avec plus d’une cinquantaine de métiers représentés, cette compétition internationale de l’apprentissage est une formidable vitrine des compétences et des formations professionnelles. Cet évènement unique permettra de valoriser les métiers et de transmettre nos savoir-faire par la jeunesse. La Métropole de Lyon est totalement mobilisée pour préparer l’avenir des métiers et de la formation et pour donner l’envie à tous les jeunes d’aller plus loin. Par le dynamisme économique et la richesse de nos filières, mais aussi en tant que métropole européenne de congrès, nous avons tous les atouts pour accueillir un tel événement. Rendez-vous à Kazan le 21 août prochain pour le choix du pays hôte de ces Olympiades des Métiers que la France et Lyon espèrent accueillir ! »

WHERE THERE IS A SKILL, THERE IS OPENNESS

Michel GUISEMBERT, Président de WorldSkills France, a précisé également à cette occasion : « Nous tenons à remercier le Président de la République pour son engagement aux côtés de la « WorldSkills Competition » qui, plus qu’une compétition, représente aujourd’hui un enjeu politique, économique et social. Notre objectif est de promouvoir les filières professionnelles auprès de jeunes et de défendre les compétences professionnelles françaises à l’étranger. Accueillir cette compétition en 2023 représenterait donc pour WorldSkills France un véritable moyen d’agir en faveur de cet enjeu. »

Cette rencontre a permis de montrer le soutien et l’engagement de la France à travers cette candidature auprès de WorldSkills International et des ses délégués en s’appuyant sur son équipe toujours prête à relever de nouveaux défis.